Vivons-nous dans une simulation informatique, un univers à la “Matrix” ?

Vivons Nous Simulation Informatique Univers

Vivons-nous dans une simulation ? C’est une question qui fait beaucoup débat aujourd’hui car elle pourrait être très vraie… En 2003, un philosophe britannique a répandu l’idée que l’Univers dans lequel nous vivons pourrait n’être qu’une simulation informatique.

Nous vivons dans un vaste univers, sur une petite planète humide où, il y a des milliards d’années, des formes de vie unicellulaires ont évolué à partir des mêmes éléments que toutes les matières non vivantes qui les entourent, se multipliant et rayonnant dans un incroyable réseau de formes de vie complexes. Tout être, vivant et inanimé, microscopique et cosmique, est régi par des lois mathématiques aux constantes apparemment arbitraires. Et cela soulève une question: si l’univers est entièrement régi par ces lois, un ordinateur assez puissant ne pourrait-il pas le simuler parfaitement ? Notre réalité pourrait-elle être, en effet, une simulation incroyablement détaillée mise en place par une civilisation beaucoup plus avancée ?

Cette idée peut ressembler à de la science-fiction, mais elle a fait l’objet de recherches sérieuses. Le philosophe Nick Bostrom a avancé un argument convaincant selon lequel nous vivons probablement dans une simulation, et certains scientifiques pensent également que c’est une possibilité. Ces scientifiques ont commencé à concevoir des tests expérimentaux pour voir si notre univers est une simulation. Ils émettent des hypothèses sur les contraintes de la simulation et sur la manière dont ces contraintes pourraient conduire à des signaux détectables dans le monde.

Simuler des Univers

Le concept selon lequel l’humanité actuelle pourrait vivre dans une simulation par ordinateur a été proposé par le professeur de philosophie Nick Bostrom en 2003. Dans son article, il a soutenu qu’au moins une de ces trois possibilités est vraie:

  • L’espèce humaine peut s’éteindre avant d’atteindre un stade “post-humain”.
  • Il est peu probable qu’une civilisation “post-humaine” soit capable d’exécuter un nombre significatif de simulations informatiques de son histoire évolutive.
  • Il est presque certain que nous vivons dans une simulation informatique.

Nick Bostrum a suggéré qu’une civilisation avancée et disposant d’une énorme puissance de calcul pourrait avoir décidé de faire revivre ses ancêtres par des simulations. Ils auraient probablement la capacité de lancer plusieurs de ces simulations, au point qu’une grande majorité des consciences qui existent seraient en fait des consciences artificielles au sein de ces simulations. Dès lors, de simples statistiques suggèrent qu’il est bien plus probable que nous fassions partie de ces consciences simulées.

Notre Univers contient des objets célestes très différents comme des nuages de gaz, des étoiles, ou des galaxies. Pour mieux comprendre leur structure et leur évolution dans le temps et l’espace, les scientifiques créent des simulations en trois dimensions à l’aide de supercalculateurs. Découvrez comment les astrophysiciens du centre CEA de Saclay développent de telles simulations pour comprendre l’évolution de notre Univers.

En raison des limitations actuelles, il faudrait des décennies avant que les scientifiques puissent effectuer des simulations même primitives de l’Univers. Mais des scientifiques de l’Université de Washington suggère qu’une série de tests peuvent être réalisés aujourd’hui, améliorés dans un futur proche, qui seraient sensibles aux limitations imposées aux simulations futures, des tests qui expliqueraient si nous vivons ou non dans une simulation informatique.

Pour les chercheurs, avec le temps les simulations les plus puissantes pourront modéliser à l’échelle d’une molécule, puis d’une cellule et même d’un être humain. Pour cela, ils disent qu’il faudra passer plusieurs générations d’équipements de plus en plus puissants, à tel point qu’ils pourraient simuler des portions de l’Univers suffisamment grandes pour comprendre les limitations auxquelles seraient soumis les processus physiques que nous connaissons. Ces limitations seraient la preuve que, comme le dit Bostrom, nous vivons dans un univers simulé.

Des indices que nous vivons dans une simulation

A la question, pensez-vous qu’on pourrait vivre dans une simulation ?

Martin Savage, physicien à l’Université de Washington, répond que nous ne pouvons pas écarter cette idée. En fait, lui et deux collègues (Silas Beane et Zohreh Davoudi) ont publié un article en novembre 2012 explorant cette possibilité.

Selon Savage, il existe actuellement des signes indéniables de la présence de ces limitations physiques dans les simulations d’aujourd’hui. Des limitations qui deviendront plus apparentes au fil du temps, à mesure que la technologie et l’équipement progresseront et pourront simuler de plus grandes parties de l’Univers.

Savage parle de la “matrice” qui est donnée pour modéliser le continuum espace-temps où se développe l’Univers. De la même manière qu’aujourd’hui, nos descendants l’utiliseront à l’avenir pour construire des simulations. De cette manière, l’auteur explique qu’à chaque test de ces limitations dans notre Univers, il sera montré que nous vivons dans un espace artificiellement simulé.

« Si nous pouvons faire une simulation assez grande, quelque chose de similaire à notre Univers en émergerait. Dans ce cas, il ne s’agit que de rechercher dans l’Univers dans lequel nous vivons une “signature” analogue à celle que nous utilisons dans les simulations à petite échelle. C’est le premier test qui pourrait (ou non) valider la théorie de Bostrom. »

Martin Savage
The Known Universe emmène les spectateurs de l’Himalaya à travers notre atmosphère et le noir d’encre de l’espace jusqu’à la rémanence du Big Bang. Chaque étoile, planète et quasar vu dans le film est possible grâce à la carte quadridimensionnelle la plus complète au monde de l’univers, l’Atlas de l’univers numérique qui est maintenu et mis à jour par des astrophysiciens au Musée américain d’histoire naturelle.

Prouver qu’on vie dans une simulation ?

Selon David Kipping, nous ne sommes même pas sûrs qu’il serait possible de prouver que nous vivons dans une simulation informatique, il estime les chances que nous vivons dans un Univers simulè à environ 50%. Kipping émet cette idée: Si l’hypothèse qu’il n’y a pas de moyen de créer une simulation est vraie, nous serions sûrs à 100% que nous ne sommes pas dans une simulation… Par contre, si l’hypothèse où les simulations sont possibles est vraie, nous ne serions même pas sûr de faire partie d’une simulation.

Neil deGrasse Tyson, modérateur du débat au congrès annuel Isaac Asimov Memorial Debate (avril 2016, New-York)., estime également à une chance sur deux la probabilité que notre existence ne soit en fait qu’un programme sur un disque dur. Max Tegmark (cosmologiste au MIT) explique: « Plus nous en apprenons sur l’univers, plus il semble basé sur des lois mathématiques. Ce n’est peut-être pas un fait, mais plutôt une fonctionnalité de l’univers dans lequel nous vivons ».

« Si j’étais un personnage de jeu vidéo, je finirais bien par découvrir que les règles qui régissent mon monde sont complètement rigides et mathématiques … Ce n’est que le reflet du code informatique dans lequel il est écrit. »

Max Tegmark
Univers Simule Informatique Matrix
Une nouvelle étude pose sérieusement la possibilité que nous puissions vivre dans la matrice. Et si nous venions à évoluer dans une réalité simulée, à l’instar de Néo dans The Matrix ? – Image: Pixabay

De telles hypothèses existentielles sont souvent impossibles à tester, mais certains chercheurs pensent pouvoir prouver expérimentalement que nous vivons dans un univers simulé. Selon Zohreh Davoudi, physicien au MIT :

« si cette simulation de l’univers dépend de ressources informatiques limitées, comme c’est le cas pour nos simulations, les lois de physiques doivent s’étendre sur un ensemble fini de points dans un volume fini. Dans ce cas, nous pourrions remonter en arrière pour regarder si on trouve un indice qui trahirait que tout a commencé dans un espace-temps discret ».

Zohreh Davoudi

Cette preuve pourrait prendre la forme, par exemple, d’une distribution anormale de l’énergie des rayons cosmiques qui frappent la Terre et qui suggèrerait que l’espace-temps n’est pas continu, mais formé de points discrets. Pour David Chalmers, professeur de philosophie à l’Université de New York, on ne peut pas prouver que nous ne sommes pas dans une simulation, parce que n’importe quelle preuve pourrait elle-même être simulée.

Conclusion

Pour certains chercheurs, si cela était vrai, si nous vivions dans un Univers simulé, il serait possible que des simulations d’autres univers tournent en même temps, des univers parallèles au nôtre.

« Si tel est le cas, la question est claire: pourrions-nous alors communiquer avec d’autres univers s’ils fonctionnaient depuis la même plateforme ? »

Martin Savage

La possibilité que nous vivons dans une simulation soulève également un questionnement d’ordre spirituel… si l’hypothèse de la simulation est vraie, si nous sommes de simples programmes dans un ordinateur, tant que la machine fonctionne, nous pouvons toujours être relancés. Elle ouvre la voie vers la vie éternelle, la résurrection et toutes ces notions déjà traitées par la religion.

Univers Simulation Vie Matrix
Pour Owhadi, si une réalité simulée existait, il serait presque impossible pour ceux qui y vivent de pouvoir eux-mêmes en créer d’autres. Faute de ressources informatiques suffisantes. – Image: Pixabay

Il ne sera peut-être jamais possible de prouver si l’univers est ou non une simulation, dans l’affirmative cela soulèverait plusieurs questions:

  • Que se passerait-il si le programme rencontrait un bug ?
  • Quelle est la nature de la réalité ?
  • Si quelqu’un, quelque avait créé cette simulation, cette entité serait-elle Dieu ?

Vous aimez cet article ?

[fblike]

Aimer également notre page Facebook pour rester informer des nouveaux articles et pour nous encourager à en écrire d’autre.

Sources & liens connexes

Are We Living in a Computer Simulation?
www.scientificamerican.com/are-we-living-in-a-computer-simulation

A Bayesian Approach to the Simulation Argument (by David Kipping)
www.mdpi.com/2218-1997/6/8/109

Is The Universe A Computer Simulation?
www.huffpost.com/entry/universe-computer-simulation

Are you living in a computer simulation ?
www.simulation-argument.com/simulation.html

Vous aimerez aussi :

00 gravitation au niveau quantique

Les physiciens mesurent la plus petite force gravitationnelle jamais réalisée

Big Bang & modèles alternatifs

L’origine de l’Univers, Le Big Bang et ses modèles alternatifs les plus plausibles

Multivers - Univers Multiples

Vivons-nous dans un Multivers ? (Les différents modèles d’univers multiples)

Voyager Dans Un Trou De+ver

Les trous de ver permettent-ils de voyager dans l’espace-temps ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *